ยซย ๐‰๐จ๐ฎ๐ซ๐ง๐žฬ๐ž ๐ง๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง๐š๐ฅ๐ž ๐๐ž ๐ฅ๐š ๐ง๐จ๐ง ๐ฏ๐ข๐จ๐ฅ๐ž๐ง๐œ๐ž ๐ž๐ง ๐ฆ๐ข๐ฅ๐ข๐ž๐ฎ ๐ฎ๐ง๐ข๐ฏ๐ž๐ซ๐ฌ๐ข๐ญ๐š๐ข๐ซ๐ž 2023ย ยป
Devenue une tradition, la 6รจme รฉdition de la journรฉe nationale de la non violence en milieu universitaire s’est tenue ce jeudi 9 novembre 2023 de 10h 10 minutes ร  17h53 minutes en Amphi mรฉdecine au ๐‚๐š๐ฆ๐ฉ๐ฎ๐ฌ 1 de l’๐”niversitรฉ ๐€lassane ๐Žuattara (๐”๐€๐Ž). Cette cรฉrรฉmonie รฉtait placรฉe sous la prรฉsidence de M.le Ministre de l’Enseignement Supรฉrieur et de la Recherche Scientifique, le Professeur ๐€๐๐š๐ฆ๐š ๐ƒ๐ˆ๐€๐–๐€๐‘๐€, reprรฉsentรฉ par le Directeur de Cabinet dudit Ministรจre le Professeur ๐€๐ซ๐ฌ๐žฬ€๐ง๐ž ๐Š๐Ž๐๐„๐€ et organisรฉe par la ๐ƒirection des ล’uvres ๐”niversitaires, de la ๐•ie ๐€ssociative et du Genre (๐ƒ๐Ž๐”๐•๐€๐†) sous l’impulsion du Directeur, Monsieur ๐’๐ˆ๐ƒ๐ˆ๐๐„ ๐ƒ๐š๐จ๐ฎ๐๐š. On notait รฉgalement la prรฉsence de Professeur ๐’๐„๐Š๐Ž๐๐†๐Ž ๐†๐จ๐ฌ๐ฌ๐จ๐ฎ๐ง, ๐•๐ข๐œ๐ž-๐๐ซ๐žฬ๐ฌ๐ข๐๐ž๐ง๐ญ chargรฉ de la Pรฉdagogie reprรฉsentant Monsieur le Prรฉsident de l’UAO; Monsieur ๐๐„๐‘๐“๐„ ๐’๐ข๐š๐ค๐š, Directeur du ๐‚.๐‘.๐Ž.๐” de Bouakรฉ, Monsieur le ๐’.๐† de l’UAO et son Adjointe, Messieurs les Doyens d’UFR ainsi que les reprรฉsentants des Universitรฉs publiques et les fondateurs de Grandes รฉcoles privรฉes sans oublier la communautรฉ estudiantine massivement reprรฉsentรฉe.

Ayant pour thรจme ๐๐ฎ๐ž๐ฅ๐ฅ๐ž๐ฌ ๐ซ๐ž๐ฌ๐ฉ๐จ๐ง๐ฌ๐š๐›๐ข๐ฅ๐ข๐ญ๐žฬ๐ฌ ๐๐ž๐ฌ ๐š๐œ๐ญ๐ž๐ฎ๐ซ๐ฌ ๐๐š๐ง๐ฌ ๐ฅ๐ž ๐ฉ๐ซ๐จ๐œ๐ž๐ฌ๐ฌ๐ฎ๐ฌ ๐๐ž ๐ฉ๐š๐œ๐ข๐Ÿ๐ข๐œ๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐๐ฎ ๐ฆ๐ข๐ฅ๐ข๐ž๐ฎ ๐”๐ง๐ข๐ฏ๐ž๐ซ๐ฌ๐ข๐ญ๐š๐ข๐ซ๐ž๐ฌ? Cette 6e รฉdition de la journรฉe de la non violence en milieu universitaire nous a conduit au cล“ur des enjeux cruciaux liรฉs ร  l’harmonie au sein des institutions d’enseignement supรฉrieur. Explorer les rรดles spรฉcifiques des enseignants, des รฉtudiants, du personnel administratif et des autoritรฉs universitaires devient essentiel pour forger un cadre propice ร  l’apprentissage et ร  la collaboration. Cette rรฉflexion approfondie sur les responsabilitรฉs individuelles et collectives faรงonne une vision holistique du processus de pacification, ancrรฉe dans la reconnaissance de chacun en tant qu’acteur clรฉ dans la construction d’un milieu universitaire รฉquilibrรฉ et รฉpanouissant.
C’รฉtait donc une grande occasion de discuter des diffรฉrentes perspectives et stratรฉgies visant ร  promouvoir la paix et la collaboration au sein des institutions d’enseignement supรฉrieur.
Les discussions ont abordรฉ les responsabilitรฉs de la communautรฉ universitaire dans la crรฉation d’un environnement propice ร  l’apprentissage et au dialogue.
Des recommandations concrรจtes ont รฉtรฉ formulรฉes pour renforcer la communication, rรฉsoudre les conflits de maniรจre constructive et promouvoir un climat de comprรฉhension mutuelle au sein des Universitรฉs

๐‹๐ž ๐ฌ๐ž๐ซ๐ฏ๐ข๐œ๐ž ๐œ๐จ๐ฆ๐ฆ๐ฎ๐ง๐ข๐œ๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง
#douvag
Universitรฉ Alassane Ouattara
#enseignementsuperieur
#etudiant
#Paix
#nonviolence

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiรฉe. Les champs obligatoires sont indiquรฉs avec *

4 × 1 =